Parcours Accès Spécifique Santé à Nîmes et Montpellier : Unité d’Enseignement 5 (UE5a et UE5b) : Sciences Humaines et Sociales

À Montpellier et Nîmes, dans le programme du PASS (Parcours d’Accès Spécifique Santé), l’UE5 est enseignée au premier (UE5a) et au second semestre (UE5b).

L’UE5 représente 8 ECTS sur l’année, répartie entre 5 ECTS pour l’UE5a au premier semestre et 3 ECTS pour l’UE5b au second semestre).

L’UE5 présente deux particularités :

  • Avec l’UE5b au second semestre, c’est la seule matière rédactionnelle. Toutes les autres épreuves se passent en QCM.
  • Le programme de la rédaction porte sur les cours du premier semestre semestre et du second semestre. Ainsi, l’apprentissage de l’UE5a a une double importance : pour bien réussir son épreuve de QCM mais aussi pour préparer l’épreuve rédactionnelle.

C’est une matière importante pour les études médicales. Les SHS montrent que la pratique médicale ne se limite pas à la connaissance de différentes disciplines scientifiques (comme la chimie, la biologie, la physiologie ou l’anatomie). Ce qu’Hippocrate a appelé l’art médical intègre une compréhension plus large, une adaptation au patient et à ses représentations qui sont mis en évidence en SHS.

L’enseignement des SHS s’est d’ailleurs développé dans les études de santé. Les cursus de médecine, de kiné, de pharmacie et de maïeutique ont ainsi intégré des enseignements de SHS en 2e année et dans les années supérieures.

 Les SHS au premier semestre (UE5a)

Au premier semestre, le programme d’UE5a se compose de 44h de cours magistral, et de 4h d’enseignements dirigés.  Il est construit autour du domaine de la santé, avec une première partie sur les institutions de santé, et une seconde partie sur la socio-histoire de la santé. Les évaluations en UE5a se font sur une épreuve en QCM. Cet enseignement regroupe plusieurs disciplines dans des champs relativement variés : les sciences juridiques et politiques, les sciences économiques, l’histoire, la sociologie, l’anthropologie mais également de l’étymologie des termes médicaux et de la santé publique.

Partie 1 : institutions de santé

Le programme est assez vaste et varié. Il intègre des cours fondamentaux en sciences humaines et sociales répartis en plusieurs pôles :

  • Droit de la santé (introduction au droit, droit de la santé, ordre et déontologie).
  • Droit des patients et maltraitance
  • Santé publique : organisation, indicateurs, prévention, sources de données, santé environnementale.
  • Etymologie : pour apprendre la construction des termes médicaux.
  • Histoire de la santé publique
  • Economie de la santé.

Partie 2 : Socio-histoire de la santé

Cette 2nde partie de l’UE5a propose une approche thématique des grandes questions de santé, abordées par les sciences humaines sociales. Les cours suivants sont ainsi traités :

  • Histoire de la santé
  • Histoire des institutions de santé : l’hôpital et les professions
  • Socio-anthropologie de la maladie
  • Histoire des maladies
  • Des épidémies aux maladies chroniques
  • Inégalités sociales de santé
  • Socio-histoire de la famille.

L’examen d’UE5a en PASS à Montpellier / Nîmes

L’examen de PASS à Montpellier et Nîmes en UE5a se fait par QCM et en UE5b sous forme rédactionnelle. Il comporte 24 QCM sur l’ensemble du programme du premier semestre ; cela correspond à 1QCM pour 2h de cours magistral à la fac. La plupart des questions portent sur des questions directes de cours, en particulier pour la partie socio-histoire de la santé. Pour la partie institutions de santé, certains QCM notamment en droit peuvent se structurer autour de cas pratique, mettant en application le contenu du cours fait en amphi.

 Réussir son examen d’UE1 en PASS à Nîmes et Montpellier

L’apprentissage de l’UE5a ne présente pas de difficulté majeure. Il nécessite un apprentissage régulier de chaque cours, sans prendre trop de retard car le volume de cours est tout de même important. Se tester régulièrement sur des QCM type sera important pour contrôler la qualité de son apprentissage et l’efficacité de sa méthode.

Les SHS au second semestre (UE5b)

Comme cela a été dit dans la présentation de cette matière, l’UE5b est la seule épreuve rédactionnelle au programme de la PASS à Montpellier/ Nîmes.

Le thème du programme au second semestre est le vivant et les normes. L’UE5b comprend 16h de cours magistraux et 4 d’enseignements dirigés qui visent à préparer l’épreuve rédactionnelle.

Il est important de noter que le programme de l’épreuve rédactionnelle porte sur les tout le programme d’UE5, à savoir le premier et le second semestre.

Programme de l’UE5b : le vivant et les normes

Au second semestre, le programme est tourné vers la philosophie avec 8 cours de 2h :

  • Le normal et la pathologique : autour de l’œuvre de Georges Canguilhem.
  • Les théories de la justice et systèmes de santé : pour compléter les cours sur l’hôpital et l’organisation du système de soin.
  • Moral et éthique en santé
  • Le futur de la santé
  • La relation de soin
  • Soin et pluralisme
  • Anthropocène et santé.
  • Laïcité, médecine et société.

L’examen d’UE5a en PASS à Montpellier / Nîmes

L’UE5b est la seule matière rédactionnelle dans le cadre du concours de PASS à Montpellier et Nîmes. Le format est le suivant : un sujet transversal portant sur le programme d’UE5 du premier et du second semestre.

L’épreuve dure 2h. Le format demandé est une rédaction qui ne doit pas dépasser 50 lignes. Une copie d’examen spécifique avec 50 lignes et distribuée aux candidats.

L’épreuve se déroule fin avril, 15 jours avant les autres épreuves du second semestre qui se passent en QCM. Cela laisse ainsi un peu plus de temps pour corriger, les corrections des épreuves en QCM étant automatisées.

Réussir sa réaction en UE5b en PASS à Nîmes et Montpellier

Cette épreuve est parmi les épreuves les plus redoutées parmi les étudiants de première année en santé. En effet, les étudiants sont de moins en moins à l’aise avec la partie rédactionnelle en sortant du lycée. Par ailleurs, beaucoup d’étudiants assimilent l’épreuve rédactionnelle en sciences humaines et sociales à l’épreuve de philosophie du bac. Or, les modalités sont complètement différentes, à la fois sur le fond et la forme. L’épreuve s’apparente à une note de synthèse. La forme attendue est très importante.  La qualité de l’introduction et la capacité de répondre à une question de manière structurée en montrant ses capacités de réflexion font partie des points clés de la grille de correction.

La préparation pour ce type d’épreuve se fait en 2 temps : d’abord un apprentissage solide du cours, en comprenant les liens entre les différentes parties du programme, et ce sur les 2 semestres. Ensuite, un entrainement spécifique à la rédaction, en suivant une méthode spécifique, avec mise en application sur plusieurs devoirs type.

Les derniers blogs - Programme