Réforme

Organisation de la réforme

La réforme de la PACES s’est mise en place à la rentrée 2020.
La fin du numerus clausus annoncée ne rendra pas pourtant les filières des santé moins sélectives.
Il y a désormais deux voies d’accès pour intégrer une 2ème année de Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie (MMOP) et probablement Kiné.

Un Parcours d’Accès Spécifique Santé ou PASS

L’étudiant suit la PASS à la faculté de Médecine/Pharmacie. Cette voie comporte principalement un enseignement médical (ou Majeure Santé) avec un enseignement complémentaire choisi par l’étudiant dans un autre domaine d’étude (ou Mineure autre).

 

Une Licence autre avec Accès Santé ou L.AS

L’étudiant suit son cursus de licence dans une faculté autre que celle de Médecine/Pharmacie. Pour candidater pour l’admission en 2ème année MMOP, il étudiera en complément de son année une option spécifique Santé (ou Mineure Santé). Par exemple, un étudiant peut choisir la faculté de Sciences (avec une Majeure Sciences dans ce cas), avec une option spécifique Santé.

Réforme de la paces

Les voies d’accès (PASS ou L.AS) peuvent être résumées par le schéma suivant :

Les principaux changements

  • La suppression du redoublement.
    Les étudiants ne réussissant pas leur examen pourront retenter une seule autre admission par la Licence Accès Santé (L.AS), en prenant une Mineure Santé. Ainsi, un étudiant pourra présenter au maximum deux candidatures en santé (1 fois en PASS et une fois en L.AS ou 2 fois en L.AS) au cours de son premier cycle d’études.
  • Des évaluations par QCMs et par un oral.
    Parmi les admis, certains accéderont directement en 2ème année de leur choix (cela correspond à des grands admissibles). D’autres devront passer un oral supplémentaire afin de pouvoir intégrer la 2ème année. Les modalités d’évaluation définitives ainsi que le nombre d’étudiants convoqués à l’oral n’ont pas été fixés, et devraient l’être fin 2019 ou début 2020.