La reforme de la PACES

Mise à jour : 10 janvier 2020

Cette page vise à tenir informés les étudiants sur la réforme des études médicales, qui doit se mettre en place pour la rentrée 2020.

Mardi 19 mars 2019 a été adoptée à l'assemblée la loi marquant la fin du numerus clausus, et la fin de la PACES. Depuis l'annonce de la réforme des études médicales, en septembre 2018, des discussions ont été engagées entre les différents acteurs. Ces discussions ont conduit à la publication du 5 novembre 2019 qui dresse les contours de la future réforme de la PACES.

Organisation de la réforme

Il y aura au moins deux voies d'accès pour intégrer une 2e année de Médecine, Maieutique, Odontologie, Pharmacie (MMOP) et probablement Kiné :

  • Un Parcours d'Accès Spécifique Santé ou PASS : L’étudiant suit la PASS à la faculté de Médecine/Pharmacie. Cette voie comporte principalement un enseignement médical (ou Majeure Santé) avec un enseignement complémentaire choisi par l’étudiant dans un autre domaine d’étude (ou Mineure autre).
  • Une Licence autre avec Accès Santé ou L.AS : L’étudiant suit son cursus de licence dans une faculté autre que celle de Médecine/Pharmacie. Pour candidater pour l’admission en 2ème année MMOP, il étudiera en complément de son année une option spécifique Santé (ou Mineure Santé). Par exemple, un étudiant peut choisir la faculté de Sciences (avec une Majeure Sciences dans ce cas), avec une option spécifique Santé.

Le nombre d'étudiants acceptés en 2e année venant de PASS et venant de L.AS n'a pas encore été défini.

Les principaux changements

Les changements par rapport au concours de PACES sont les suivants :

  • La suppression du redoublement. Les étudiants ne réussissant pas leur examen pourront retenter une seule autre admission par la Licence Accès Santé (L.AS), en prenant une Mineure Santé. Ainsi, un étudiant pourra présenter au maximum deux candidatures en santé (1 fois en PASS et une fois en L.AS ou 2 fois en L.AS) au cours de son premier cycle d’études.
  • Des évaluations par QCMs et par un oral. Parmi les admis, certains accéderont directement en 2ème année de leur choix (cela correspond à des grands admissibles). D’autres devront passer un oral supplémentaire afin de pouvoir intégrer la 2ème année. Les modalités d’évaluation définitives ainsi que le nombre d’étudiants convoqués à l’oral n’ont pas été fixés, et devraient l’être fin 2019 ou début 2020.

Le contenu des programmes n'a pour le moment pas été annoncé. Il devrait pour l’année en PASS, être relativement proche des programmes de la PACES, avec un enseignement renforcé en Sciences Humaines et Sociales. Le contenu dans les matières scientifiques sera problablement légèrement allégé.

Quelle organisation pour assurer la transiton PACES / PASS à la rentrée 2020 ?

Pour la rentrée 2020, une organisation transitoire va être mise en place. En effet, il y aura exceptionnellement 2 voies séparées :

  • Les doublants de la PACES 2019/2020 suivront le programme de la PACES et seront sélectionnés sur le concours actuel. Il est probable qu'ils n'aient pas de cours en amphi mais doivent travailler à partir des vidéos de l'année précédente. Certains TDs seront assurés à la facultés.
  • Les nouveaux étudiants entrant en PASS passeront leurs examens selon les modalités du Parcours Santé (actuellement en discussion).

Cette organisation vise à ne pas désavantager les étudiants entrant en PASS, qui n'ont pas de possibilité de redoublement. Le nombre de places affectées pour les doublants de PACES et pour les étudiants en PASS n'a pas encore été défini. Une augmentation provisoire du nombre d'étudiants reçus permettra de soutenir cette organisation transitoire.

Quelles spécialités choisir pour les lycéens de 1ère et Terminale à la rentrée 2020?

Pour les lycéens qui envisagent une entrée en PASS se pose la question des spécialités à choisir pour préparer au mieux l'entrée en PASS.

  • En 1ere, 3 spécialités de 4h hebdomadaires sont à choisir. Le choix se porte préférentiellement sur Mathématiques, Physique-Chimie et Sciences de la vie et de la terre.
  • En Terminale, le choix conseillé est de garder en spécialité Physique-Chimie et SVT, avec mathématiques complémentaires. Ce choix doit dépendre des affinités de l'étudiant pour ces différentes matières, et il est envisageable de prendre Mathématiques et Physique-Chimie en spécialité.

Dans tous les cas, un étudiant qui envisage des études de Santé doit être en capacité de valider son choix d'orientation dès le lycée et opter en fonction de ses résultats au lycée pour la meilleure stratégie possible.